Feeds:
Posts
Comments

Archive for June, 2011

Où je m’essaye à l’écriture de modèle de tricot

 

I love knitting for a variety of reason, and one of them is that it can be fairly challenging. Don’t get me wrong I do love my vanilla socks or a good old brioche stitch cowl leisurely knitted in front of the TV (or computer), but sometimes I do prefer to focus on my knitting and sit down to draw charts and play around with Excel files. So far I had never stopped to actually make a pattern out of it but things are changing with my brand new shawl.

 

J’aime tricoter pour tout un tas de raisons, et l’une d’elle est que cette activité peut devenir un défi intéressant. Oh bien sûr j’aime avoir des chaussettes toutes simples ou un “cowl” en point de brioche à tricoter paisiblement devant la télé ou l’ordinateur, mais parfois je préfère me concentrer sur mon tricot et m’assoir pour jongler avec des fichiers Excel et dessiner des graphiques barbares. Jusqu’ici je n’avais jamais pris le temps de concrétiser ces passionnantes activités en écrivant un modèle, mais les choses sont en train de changer avec mon tout nouveau châle.

First leaves

Needles 4mm, 1 ball of Malabrigo lace

Aiguilles 4 mm, 1 pelote de Malabrigo lace (de chez Laine et Tricot)

But if getting ideas and knitting them up wasn’t so difficult, I am now faced with new problems like “How am I going to turn my horrible hand drafted charts into neat publishable ones?”.

Mais si avoir des idées et les transformer en objet tricoté n’a pas été trop difficile, je suis maintenant confrontée à des problèmes tous nouveaux tels que “Comment diable vais-je donc transformer mes horribles brouillons griffonnés en graphiques lisibles et publiables?”.

 

Luckily I quickly found out (on the Ravelry Designer Group forum) that cheap and easy solutions exist, and I now have pretty looking charts to show off!

Heureusement j’ai rapidement découvert (grâce au forum du Designer Group sur Ravelry) qu’il existe des solutions simples et bon marché, et je peux maintenant frimer avec mes graphiques tous beaux tous propres!

 

I dowloaded the free knitting font available on the Aire River Design website and then opened an OpenOffice (also free) Calc file. I changed the size of all my lines and columns to 0,5 cm and set the font to my new pretty knitting font and saved the file as a basic model I could use again. Then it’s all easy, all you have to do is to add the characters where needed…


J’ai téléchargé la police “Knitting font” disponible gratuitement sur le site Aire River Design et j’ai ensuite ouvert un fichier OpenOffice (également gratuit) Calc. J’ai changé la taille de toutes les lignes et colonnes de façon à avoir des cellules carrées de 0,5 cm de côté et j’ai choisi ma nouvelle police “Knitting symbols” avant de sauver le fichier comme fichier de base réutilisable. Ensuite c’est très facile, il suffit d’ajouter les symboles là où il faut…

 

Sadly making charts was probably my favorite part, now I have to write instructions and spend time getting a nice layout for the pattern. Noooooooo!

 

Malheureusement dessiner les graphiques était sans doute ma partie préférée et il me reste maintenant le plaisir infini d’écrire les instructions et de trouver une jolie mise en page pour le modèle. Nooooooooooon!

Read Full Post »

Où d’innocentes aiguilles en bois rencontrent une triste fin

 

My boyfriend is happy to say that I have now a fully functionnal access to internet from my (actually his, but shhhhh!) lair in Birmingham. I was therefore able to read all the new blog posts that I didn’t have access to while deprived from a Magic Box, and he doesn’t have to discuss respective merits of different yarn or techniques to prevent me from any mental breakdown (that may or may not involve spending the day stroking my stash while whispering “My Precccccious”) anymore.

Having changed location (not that it wouldn’t have happened anyway), I felt a strong urge to cast-on a new project and shamelessly  ignore all my other WIPs. I introduce you to my future new socks :

Mon cher et tendre est heureux de pouvoir dire que j’ai maintenant un accès à internet digne de ce nom dans ma (en fait sa, mais chuuuuuut) tanière à Birmingham. J’ai donc pu lire tous les nouveaux posts sur les blogs auxquels je n’avais pas accès tant que j’étais privée de Boîte Magique internetale, et il ne lui est plus nécessaire de discuter les mérites respectifs de différents fils à tricoter ou techniques pour éviter l’effondrement de mon édifice mental précaire (qui pourrait (ou pas) me mener à des excès tels passer la journée à caresser mon stock de fil en chuchotant “Mon Précccieux”).

Avec mon changement de décor (non pas que ça ne serait pas arrivé de toute façon, réflexion faite) j’ai ressenti un violent besoin de commencer un nouveau projet tout en ignorant éhontément tous mes autres encours. Voici donc la première de mes futures nouvelles chaussettes!

 

Very sadly a terrible thing happened and I had to say my final goodbye to my faithful wooden Knitpro circular needles. Maybe it’s karma, or a curse from my jealous WIPs who wanted to put an end to my new love affair? Some will surely say that this sort of things happen when you are not careful with your feet (and don’t try to control their erratic behaviour) while trying on your socks. They are probably right.

Malheureusement un évènement terrible est arrivé est j’ai du faire mes adieux à mes fidèles aiguilles circulaires en bois Knitpro. Peut-être est-ce le karma, ou bien encore un mauvais sort lancé par mes encours jaloux cherchant à me séparer de ma nouvelle liaison? Certains diront sûrement que c’est simplement le genre de chose qui arrive lorsque l’on ne prête pas attention à ses pieds (et que l’on ne cherche pas à contrôler leurs mouvements erratiques) quand on essaye ses chaussettes. Ils ont probablement raison.

 

I then took the only possible rational decision : I walked to the Custard Factory and paid a visit to the Birmingham Bead Shop. Ever since I first heard of using beads in knitting I’ve been toying with the idea of using large beads on worsted to super bulky yarn rather than in lace projects, but struggled to find beads that would be both suitable and interesting. This issue is not more…

J’ai alors pris la seule décision rationnelle possible : j’ai marché jusqu’à la Custard Factory et je suis allée visiter le Birmingham Bead Shop. Depuis que j’ai été pour la première fois introduite au concept d’incorporer des perles sur du tricot je m’imagine utiliser la technique avec un fil plutôt épais, de “worsted” à “super bulky” plutôt que pour un projet en dentelle, mais j’avais du mal à trouver de jolies perles suffisamment grosses. Ce problème n’est plus…

 

Oh and I actually had an acceptable sock related motive to walk there : the lovely Stitch Perfect shop has some Addi lace needles that could (and did) replace my deceases needles, with the big advantage of being clumsy-proofed are they are made out of metal. Not that it would be impossible for me to destroy them of course, but they should have a slightly increased life expectancy. Finger crossed. Having walked so much (not really) I had to reward myself with some nice looking yarn (because beads and needles are not enough). It was a good day!

Oh et j’avais également une raison valable (lire : liée au drame des chaussettes) pour aller là bas : la très agréable boutique Stitch Perfect qui s’y trouve a des aiguilles Addi lace en stock qui pouvaient (et ont) remplacer (é) mes aiguilles décédées, avec l’avantage non négligeable d’être à l’épreuve des maladroits comme elles sont faites de métal. Non pas qu’il me serait tout à fait impossible de les détruire évidemment, mais elles devraient avoir au moins une espérance de vie légèrement augmenté. Je croise les doigts. Après avoir tant marché (pas vraiment) il a donc évidemment fallu que je récompense mes efforts avec de la jolie laine (car perles et aiguilles ne suffisent pas). C’était une journée comme je les aime!

Read Full Post »

Où (une partie de) la montagne de “WIPs” est présentée

 

Just to make it clear (as it did get me confused for a little while when I first came across it) WIP stands (to my knowledge) for Work In Progress, ie all the projects I’m currently knitting. Because I really am not very faithful when it comes to knitting and I love need having several projects on the go. With only one thing on the needles I might get bored and stop knitting for a couple of days, which my doctor strongly advised against.

 

Juste pour que les choses soient claires (après tout j’ai mis un peu de temps à comprendre le sens caché de cet acronyme barbare), WIP signifie (si je ne m’abuse) “Work in Progress” ou ouvrage en cours dans un langage moins énigmatique. En effet je suis long d’être fidèle en matière de tricot et j’aime  ai besoin d’avoir une certaine variété d’ouvrages sur le feu. Avec seulement une chose sur les aiguilles je pourrais m’en lasser et arrêter de tricoter pendant quelques jours, ce qui a été formellement déconseillé par mon médecin.

 

So what does this so-called pile currently consists of? / Donc en quoi la soit-disante montagne consiste-t-elle présentement?

 

Södera


First leaves/Premières feuilles (Personnal design)

Kaleidoscope

Heavily inspired by this design

Fortement inspiré par ce modèle

So here was the first peek at the stuff I’m currently working on, with hopefully more extremely amusing and interesting (hem) details next time I can get hold of an internet connection. Which shouldn’t be helped with me moving tomorrow and having to wait to get proper internet. I definitely timed the starting of this blog perfectly well!

C’était donc un première aperçu des choses sur lesquelles je travaille assidument en ce moment, avec j’espère encore plus de détails hautement intéressants et amusants (hem) la prochaine fois que je peux accéder à une connexion internet. Ce qui ne devrait évidemment pas être favorisé par mon déménagement demain vers des lieux hostiles et pour l’instant non pourvus de connexion (ce qui devrait être résolu rapidement je l’espère). J’ai vraiment planifié le lancement de ce blog à la perfection!

Read Full Post »

Getting started

Hello everyone!

I started knitting a little more than 2 years ago and have since started stalking innocent bloggers, waiting impatiently for my fix of new pretty pictures of knitting, ideas and general knitterly stuff (did I mention I’m addicted?). I thought having a blog of my own could help keep the withdrawal syndromes under control when I’m waiting for new posts from my favorite bloggers. Also the whole taking pictures of WIP might help me keep my ravelry project page up-to-date, which would be good because my written notes have a surprising tendency to get lost (I wonder why with them sometimes being written on supermarket receipts, hem).

Anyway, knitting blog it is!

Oh and my plan is to have posts in both English and French, with me being a French citizen currently haunting the British Midlands.

J’ai appris à tricoter il y a un peu plus de 2 ans et je me depuis mise à surveiller sans relâche de pauvres petits bloggers innocents, attendant impatiemment ma prochaine dose de zolies images de tricot, d’idées et de choses tricotesques en général (ai-je déjà dit que j’étais accro?). Je me suis récemment dit qu’avoir mon propre blog pourrait m’aider à supporter les symptômes de manque qu’occasionne trop souvent l’attente de posts frais de mes bloggers préférés. Par ailleurs devoir prendre mes travaux en cours en photo m’aidera peut-être à garder ma page Ravelry à jour, ce qui serait plutôt pas mal au vu de la surprenante tendance de mes notes écrites à se perdre (très franchement c’est surprenant, je prends pourtant le temps de les écrire soigneusement sur des supports sûrs et pratiques comme mon dernier ticket de caisse, hem).

Quoiqu’il en soit, blog tricotesque me voilà!

Oh, et oui ce blog devrait être bilingue car si l’hôtesse de ces lieux est de nature française, elle hante présentement les “Terres du Milieu” britanniques.

Read Full Post »