Feeds:
Posts
Comments

Posts Tagged ‘golfer elbow’

Coquin de coude!

 

First I would like to thank you for the nice comments on my last post, it does feel nice to know I’m not (yet) totally crazy. And I agree, no one would notice the gauge difference in the finished scarf. However in my own little knitting world things are rarely that simple, and if I do think it’s perfectly fine if an other knitter overlooks little defects it becomes a BIG DEAL when it comes to my own knitting. So the scarf in currently in knitting limbo whilst I figure out if I can live with knowing all about the disturbing gauge difference or not. But I do have a far more terrible issue at the moment…

 

Tout d’abord je voudrais remercier mon vaste public pour les gentils commentaires sur mon dernier post, il est bon de savoir que je ne suis pas (encore) complètement folle. Et je suis tout à fait d’accord, personne ne remarquerait la différence de tension dans l’écharpe finie. Cependant dans mon univers tricotesque personnel les choses sont rarement aussi simples, et si j’ai tendance à penser que si un(e) autre adepte du tricot décide d’ignorer les petits défauts de son ouvrage il ou elle a bien raison, quand il s’agit de mon propre travail les choses prennent une toute autre proportion. Donc l’écharpe est pour l’instant en attente dans les limbes tricotesques en attendant que je prenne une décision vis à vis de ma capacité à vivre ma vie sereinement tout en ayant connaissance de la dérangeant différence de tension. Mais j’ai à l’heure actuelle un problème bien plus terrible sur les bras (dans différent sens du terme malheureusement)…

The offender/Le coupable

This elbow seems harmless enough but it holds a very dark secret. Sometime last week I woke up as usual and was getting ready to get on with my daily routine (eat/read knitting blogs/knit/pretend to apply for jobs/sleep/drink tea/eat/knit). I decided to first have a shower to avoid getting too many flies to fall in love with me, and that is when I got the first warning sign. I got a very intense pain in my left elbow while moving my arms around, and I may have screamed (part of it being the surprise, I’m used to having nice and obedient elbows that do what they are told without making a fuss). I wasn’t alarmed, I just thought it must have been a nerve getting in the way somehow and that it would be all fine. However after it happened several times again that day, it dawned on me it was probably something actually serious.

Oh and after I started knitting a little to comfort myself I realised that this activity started a less intense but slightly more spread out pain in the elbow. Damn. So I did some internet research and I talked to my boyfriend’s dad (who is a GP). Apparently I have somehow managed to develop an epicondylitis of the ‘golfer elbow‘ or ‘tennis elbow‘ type. So I have to let my elbow rest, and wait for it to get better. So no knitting.

The ghastly thing is that knitting seems to be the most likely culprit. My fragile mental equilibrium is on the verge of being shattered by the potential implications. I’m trying to blame it all on the new desk and chair I’ve been using for the last 2 months (apparently bad computer posture can cause it too), but I’m afraid it’s just wishful thinking. Damn.

 

Ce coude semble à première vue parfaitement inoffensif, mais il faut se méfier des apparences car il cache un très sombre secret. La semaine dernière je me suis réveillée un matin comme un autre, prête à me livrer à mes activités quotidiennes (manger/lire des blogs de tricot/tricoter/faire semblant de postuler pour du travail/dormir/boire du thé/manger/tricoter). Je me suis tout d’abord dirigée vers la douche afin de m’adonner aux ablutions quotidiennes qui me permettent de maintenir les mouches à distance, et c’est là que j’ai ressenti les premiers symptômes. Une douleur très intense et violente dans mon coude gauche alors que je bougeais les bras, et il se peut que j’en aie crié (en partie à cause de la surprise car j’ai plutôt l’habitude d’avoir de gentils coudes dociles qui obéissent sans faire d’histoires). Je n’étais pas très inquiète, je me suis juste dit qu’un nerf avait du se coincer quelque part de façon ponctuelle et que tout irait bien. Cependant après que la chose se soit reproduite plusieurs fois dans la journée j’ai réalisé que c’était probablement quelque chose de plus sérieux.

Oh et après avoir tricoté un peu pour me remonter le moral j’ai réalisé que cette activité déclenchait une douleur moins intense mais légèrement plus étendue. Diantre. Donc j’ai fait ma petite recherche internet et j’en ai parlé au père de mon amoureux (qui est médecin). Apparemment j’ai réussi à développer une épicondylite de type ‘golfer elbow‘ ou ‘tennis elbow’. Donc il faut que je repose mon coude en attendant que les choses s’arrangent. Donc pas de tricot.

La partie la plus terrifiante  c’est que le tricot est le coupable le plus vraisemblable de mon état. Mon fragile équilibre mental est sur le point de rompre sous le poids des implications possibles. J’essaye de me convaincre que tout est de la faute du nouveau bureau et de la nouvelle chaise que j’utilise depuis 2 mois (apparemment une mauvaise posture lors de l’utilisation d’ordinateurs est également une cause possible), mais je crains de ne prendre mes désirs pour la réalité. Diantre (bis).

Read Full Post »